Nos animations

Nous nous adressons aux jeunes par le biais de toutes sortes de moyens de communication.

Un de ces moyens est l’animation de groupe/classe.

La sollicitation d’une animation dans une école doit être faite par la direction ou l’un des corps enseignant de l’établissement. Lorsque le thème de l’animation est confirmé avec la collaboration du professeur, les intervenants sociaux de notre SAMO s’organisent avec l’école pour aller à la rencontre des élèves.

Le thème de l’animation peut varier selon la demande. Il peut aborder sur un ou plusieurs événements survenus à l’école, un sujet d’actualité, les différences, le sexe, l’harcèlement, le passage du primaire en secondaire etc…

Sachez également qu’une animation peut être créée sur mesure.

Ci-dessous, vous pouvez observer quelques animations.

 

Les ateliers de la pensée joueuse proposent une animation éducative alliant jeu théâtral et discussion philosophique à partir de dessins qui mettent en scène des situations que les enfants s’approprient en jouant et en pensant ensemble.

Ces animations offrent un dispositif qui permet d’augmenter l’empathie et de réduire la violence. Ce dispositif s’organise en deux temps. Le premier étant théâtral où les enfants vont scénariser les 3 personnages : l’agresseur, la victime et le sauveur (que l’on retrouve dans la plupart des histoires). Sur base d’un dessin (que les enfants choisissent au préalable ensemble), ceux-ci construisent (toujours ensemble) les actions, dialogues et émotions qu’ils vont devoir jouer devant la classe.

Dans un second temps, les enfants sont invités à penser ensemble à partir de la scénette (par exemple : un questionnement, une émotion ou une action qui interpelle, …).

Pendant l’atelier philosophique, chaque enfant reçoit un rôle : il peut être tant discutant que gestionnaire du temps, journaliste, président, gestionnaire du bâton de la parole, …

Ce programme d’animation propose aux enfants de 1e année primaire des outils et des techniques leur permettant d’apprivoiser leur énergie, de se calmer, de prendre une place juste afin d’être disponible aux apprentissages, de se respecter (soi et les autres).  Entre 6 et 10 ans, l’enfant aborde une grande étape : l’entrée dans les apprentissages. Il s’agit aussi de la transition entre le monde de l’enfant libre de ses mouvements en classe à celui de la position statique centrée sur son travail. C’est donc un effort incroyable qui va lui être demandé.  Plongé dans ce « nouveau monde », souvent avide de nouvelles expériences, leur énergie peut être décuplée et parfois mal canalisée. Ainsi pour de nombreux enfants, rester assis et concentré durant plusieurs heures d’affilée est un défi compliqué à gérer.

Ce programme d’animation destiné aux élèves de 3e et 4e primaire arrive en introduction du programme Graines de Médiateurs qui lui est destiné aux élèves de 5e et 6e primaire. Graines de Médiateurs aborde un processus de résolution de conflits. Ce processus se divise en plusieurs étapes : le stop, la verbalisation des émotions, l’identification des besoins, la distinction faits/jugement et enfin la négociation. Le stop et la verbalisation des émotions en sont donc les deux premières étapes abordées lors de cette animation. Graines d’émotions permet donc d’outiller les enfants en termes d’identification et de gestion des émotions.

Cette animation vise à attirer l’attention des enfants sur leurs émotions mais aussi sur leurs sensations. Mieux comprendre ses émotions pour les respecter, les accueillir, les écouter et les maitriser est important pour apprendre à vivre plus sereinement. Cette animation propose des exercices de respiration afin d’aider les enfants à avoir une meilleure connaissance d’eux et de leur corps.

Ce programme d’animation est destiné aux élèves de 5ème et 6ème primaire.

Cette animation a pour but d’amener les enfants à privilégier la communication non violente et d’encourager le « mieux vivre ensemble ». Elle a aussi pour objectif d’apprendre aux enfants à régler leurs conflits par eux-mêmes de manière respectueuse

Cet outil a été créé afin d’aborder différents points essentiels du « VIVRE ENSEMBLE ».

L’objectif final de cet outil est de responsabiliser et d’impliquer les enfants dans la qualité de vie en groupe. Si chacun fait un effort pour adopter des comportements favorisant le « vivre ensemble », c’est tout le groupe qui sera bénéficiaire de la dynamique positive ainsi mise en place. A contrario, chaque comportement égoïste fera baisser la qualité de vie du groupe. Les adultes peuvent fixer des règles, des sanctions et des récompenses, mais ce sont avant tout les enfants qui peuvent véritablement modifier la dynamique du groupe. Pour le meilleur ou pour le pire.

Ce projet est destiné aux élèves de sixièmes primaires.

Les objectifs sont : de débattre autour de diverses activités individuelles et de groupe du passage du primaire au secondaire ; de parler avec les élèves de sixième de leurs craintes et de leurs représentations de ce qu’est le secondaire dans le but de dédramatiser cette transition.

L’EVRAS – éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle – consiste à accompagner les enfants, les adolescent(e)s et les jeunes adultes et à leur proposer un éveil aux multiples dimensions de leur développement:
En fonction de l’âge, peuvent être abordées les thématiques telles que :
●    les émotions
●    les relations sociales, familiales, amicales et amoureuses
●    les changements corporels et l’éveil sexuel
●    les sexualités et les notions de plaisir, de choix éclairé, de consentement
●    les questions liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre
●    la contraception, l’interruption volontaire de grossesse et les infections sexuellement transmissibles
●    la pornographie
●    le (cyber) harcèlement…
●    les aspects philosophiques

Une démarche d’EVRAS se fonde toujours sur le respect, la tolérance, l’accueil des différences et l’ouverture à l’autre.
Elle vise à apporter une information fiable, impartiale et exhaustive et à participer au développement de l’esprit critique afin d’aider les jeunes à construire leur identité, assurer leur bien-être et à prendre des décisions éclairées.

Une animation peut être créée sur mesure en fonction de vos besoins. Celle-ci se fera toujours avec la collaboration de la direction et/ou l’un des corps enseignant de l’établissement.